Accompagnant éducatif petite enfance (AEPE)

Publié le 28/03/2023 Mis à jour le 09/11/2023 Temps de lecture : 7 minutes

Les titulaires d’un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) Accompagnant éducatif petite enfance, anciennement CAP petite enfance, sont compétents pour intervenir dans le domaine de l’accueil des jeunes enfants et de leurs familles. Ils répondent aux besoins fondamentaux de l’enfant (alimentation, sommeil, soins quotidiens, etc.) et contribuent à son développement affectif et intellectuel (projets d’animation en lien avec le projet pédagogique) ainsi qu’à sa socialisation dans le respect de la réglementation et du projet éducatif de la structure ou du lieu dans lequel il intervient.

    Le filigrane de la Marianne, situé en haut à droite de la vidéo indique qu’il s’agit d’une campagne du Gouvernement.

    Yvette, accompagnante éducative petite enfance, est interviewée, face caméra, au sein d’une crèche.

    Extraits :

    Je m’appelle Yvette, je suis accompagnante petite enfance, ou agent social, et je travaille auprès des enfants de moins de trois ans.

    Au quotidien, d’abord on est là pour accueillir les enfants, rester surtout à l’écoute de l’enfant et lui proposer diverses activités : la pâte à modeler, on peut faire des gommettes, on a aussi un jardin, et quand le temps est beau, on va dehors avec eux : il y a des vélos, il y a des dînettes, tout ça.

    On leur apprend l’autonomie parce qu’après ils vont à l’école, donc c’est la base. On leur apprend d’abord comment se laver les mains, comment se déshabiller. On les aide aussi, parce qu’au début il faut d’abord les accompagner, et puis après ça dépend du développement de chaque enfant.

    J’ai tout de suite commencé à travailler avec les enfants, donc dans les familles. J’ai fait sorties d’école et je faisais aussi du baby-sitting. Et je me trouvais très bien avec les enfants.

    J’ai fait ma formation du CAP petite enfance pour pouvoir avoir un diplôme et pour aussi m’aider à travailler dans une structure au lieu de travailler en famille. C’était pendant onze mois que j’ai fait cette formation. J’ai appris comment rester avec les enfants, donc tout ce qui concernait l’enfant : ses besoins, sa sécurité, son éveil, son épanouissement, en théorie, mais aussi en pratique.

    Une fois que j’ai eu mon CAP, j’ai postulé à la mairie et j’ai eu un poste tout de suite. Je suis bien dans mon travail où je me trouve et puis en équipe aussi. C’est ce qui enrichit aussi le travail d’une personne, d’une professionnelle.

    Ce qui me pousse vraiment à travailler, c’est cette joie que je trouve avec les enfants. C’est vraiment un plaisir de voir le développement de l’enfant, l’enfant s’épanouir. Ils ont le sourire, malgré les pleurs et tout ça, ils vont toujours te donner ce sourire qui te donne la joie aussi, toi, de pouvoir continuer à travailler avec eux. Ça donne l’envie, vraiment, d’aimer son travail, moi en particulier.

    Panneau de fin : « Les métiers de la petite enfance nous font grandir ». Le mot « grandir » grandit à l’écran.

    S’affiche l’url : metiers-petite-enfance.gouv.fr

    Carton de fin : Gouvernement. Liberté, Égalité, Fraternité.

    En quoi consiste le métier d’accompagnant éducatif petite enfance 

    Les accompagnantes et accompagnants éducatifs petite enfance (AEPE) veillent au bien-être et à la sécurité physique et affective de chaque enfant.
    Au quotidien, ils :

    • accueillent, soutiennent et écoutent les familles, dans le respect de celles-ci, recueillent les informations relatives à l’enfant et informent les familles du déroulement de la journée de l’enfant (transmissions écrites ou orales), de manière à assurer une continuité dans la satisfaction des besoins de l’enfant ;
    • mettent en place, en continuité et en cohérence avec l’équipe, les propositions d’activités et l’accompagnement au jeu des enfants dont ils ont la responsabilité ;
    • accompagnent les enfants vers l’autonomie et l’apprentissage de la vie sociale (respect des règles et consignes liées à la vie en collectivité) ;
    • accompagnent le jeune enfant dans ses besoins quotidiens (séparation, repas, change, sieste, jeux, activités) et assurent les soins quotidiens (hygiène, diététique, prévention, information) tout en respectant le rythme de chaque enfant ;
    • assurent également l’entretien et l’hygiène des différents espaces de vie de l’enfant.

    En crèche, les accompagnantes et accompagnants éducatifs petite enfance travaillent en équipe. Ils participent à l’élaboration du projet éducatif de l’établissement d’accueil du jeune enfant et aux différentes réunions d’équipes. Ils font part à l’équipe de leurs observations quotidiennes pour une prise en charge individuelle et qualitative de l’enfant.

    Les titulaires du CAP AEPE peuvent se porter candidat notamment aux offres d'emplois :

    • d'assistant d'accueil petite enfance ;
    • d'accueillant éducatif petite enfance ;
    • d’aide auxiliaire de puériculture ;
    • d'agent spécialisé petite enfance ;
    • d'auxiliaire petite enfance ;
    • d'animateur petite enfance en centres de loisirs maternels ;
    • d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles (ATSEM) en école maternelle privée ou publique (nécessité de réussir un concours dans ce dernier cas).

    Où peut-on exercer ?

    Les titulaires du diplôme CAP Accompagnant éducatif petite enfance peuvent :

    • être intégrés au sein d’équipes pluridisciplinaires au sein des établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE) ;
    • travailler seuls à leur domicile, avec un agrément d’assistante maternelle ;
    • exercer en école maternelle en tant qu'agentes et agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM).

    Quelles sont les aptitudes nécessaires ?

    • Sensibilité à l’univers des tout-petits ;
    • Patience et respect d’autrui ;
    • Sens aigu de l'observation ;
    • Souci de la sécurité et de l’hygiène  ;
    • Sens des responsabilités ;
    • Dynamisme et endurance ;
    • Capacités relationnelles ;
    • Pédagogie

    Quelle formation pour devenir accompagnant éducatif petite enfance ?

    Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du CAP Accompagnant éducatif petite enfance (CAP AEPE) délivré par le ministère de l’Éducation nationale. Le référentiel de cette formation a été créé par un arrêté publié au JO du 13 avril 2017. Ce diplôme remplace le CAP Petite enfance en enrichissant son programme de modules en fonction des lieux d’exercice (crèches, domicile, établissement d’accueil du jeune enfant, etc.). Les titulaires bénéficient ainsi de débouchés plus nombreux. 

    La formation est composée :

    • d’enseignements généraux : français, histoire-géographie et enseignement moral et civique, mathématiques-sciences physiques et chimiques, éducation physique et sportive ;
    • d’enseignements professionnels : pratiques et connaissances professionnelles (cadre d’intervention, développement de l’autonomie de l’enfant, la santé et la sécurité au travail, les règles de communication, etc.).

    Le CAP peut être préparé :

    • en formation initiale, en deux ans dans un lycée professionnel, après la classe de troisième, ou en un an, après un BEP, un autre CAP ou un bac ;
    • en formation continue 
    • en alternance, après avoir signé un contrat d’apprentissage ;
    • en un an, en candidat libre si vous êtes salarié ou demandeur d'emploi 
    • à distance, dans des centres comme les Greta, ou, avec le Cned par exemple.

    Un stage de 14 semaines est obligatoire dans tous les cas de figure.

    Voir la fiche de l'ONISEP 

    Cartographie des établissements de formation au CAP accompagnant éducatif petite enfance

    Retrouver les établissements de formation dispensant le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfant.

    La validation des acquis professionnels (VAE)

    Les professionnels de la petite enfance peuvent bénéficier de la validation des acquis professionnels (VAE) pour préparer le CAP, par exemple, les assistantes maternelles et assistants maternels ou des personnes recrutées avec un brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) s’occupant d’enfants en halte-garderie depuis plusieurs années.

    Quelles perspectives d’évolution ?

    Sous certaines conditions, la personne titulaire du CAP peut, si elle le souhaite, poursuivre ses études en bac professionnel ou continuer son cursus dans le secteur sanitaire et social en fonction de ces appétences. Elle peut s’inscrire aux diplômes d’État d’aide-soignante ou d’auxiliaire de puériculture par exemple. 

    Aides financières

    Pour les demandeurs d'emploi, la formation peut être financée par Pôle emploi ou le conseil régional. Il faut se renseigner auprès de son conseiller Pôle emploi. La formation peut également être financée dans le cadre d'un contrat d'apprentissage ou d'un contrat de professionnalisation.

    Les salariés peuvent obtenir le financement de la formation dans le cadre d'un projet de transition professionnelle (PTP), appelé aussi CPF de transition.

    Où trouver les offres d'emploi d’accompagnant éducatif petite enfance ?

    Pour en savoir plus sur le CAP Accompagnant éducatif petite enfance

    Toutes nos fiches sur les métiers de la petite enfance