Les métiers de la petite enfance nous font grandir

Les métiers de la petite enfance nous font grandir

Des métiers essentiels aux nombreuses opportunités professionnelles

Publié le | Temps de lecture : 12 minutes

Le secteur de la petite enfance contribue à l'éveil et au développement des jeunes enfants en France. Les professionnels de la petite enfance sont chargés du bien-être des enfants et les accompagnent dans leurs découvertes et leurs apprentissages, à une étape clé du développement humain. Leur rôle est crucial pour les enfants, leur famille, et plus globalement pour la cohésion sociale et la lutte contre les inégalités des chances. Secteur porteur et dynamique, aux opportunités professionnelles nombreuses, 10 000 postes sont à pourvoir en crèche à ce jour, et 200 000 nouvelles places d’accueil sont prévues d’ici  2030.

Découvrez des métiers porteurs de sens 

Les métiers de la petite enfance sont multiples et variés : accompagnant éducatif petite enfance, assistant maternel, auxiliaire de puériculture, directeur de crèche, éducateur de jeunes enfants, garde d’enfant à domicile, infirmier puériculteur, etc. Un panel de métiers avec des durées de formation et des niveaux de diplôme variables : de l’agrément au diplôme d’État bac +3/+4 en passant par le CAP.
Ils ont chacun leurs missions spécifiques mais leur objectif est commun : contribuer au développement de l’enfant de 3 mois à 3 ans, assurer son bien-être et sa sécurité. 

Les professionnels de la petite enfance créent une relation privilégiée avec les enfants pour répondre à leurs besoins fondamentaux et favoriser leur développement physique, psychique, affectif, cognitif et social. Ainsi, ils conçoivent et mettent en œuvre les conditions et les activités favorisant la motricité, l’expression, le développement de la logique et de la créativité, l’accès à la culture et les processus d’autonomisation et de socialisation du jeune enfant. Ils travaillent dans des conditions et des structures diversifiées, permettant à chaque famille de trouver la place et le fonctionnement qui lui correspond le mieux. Deux modes d’accueil existent : individuel (gardes d’enfants à domicile et assistants maternels) et collectif (qui se divise en crèches privées, associatives et municipales, crèches familiales).

Le secteur de la petite enfance, des opportunités à saisir

Découvrez le secteur de la petite enfance

Un secteur aux métiers nombreux et variés avec une chose en commun : l’accueil des jeunes enfants et le souci de leur bon développement.

Le secteur de la petite enfance, qu’est-ce que c’est ?

Le secteur de la petite enfance regroupe une multitude de métiers : accompagnant éducatif petite enfance, assistant maternel, auxiliaire de puériculture, directeur de crèche, éducateur de jeunes enfants, garde à domicile, infirmier puériculteur…

Au total, plus de 400 000 professionnels exercent un métier de la petite enfance.

Il peut s’agir d’accueil individuel, à domicile, en maison d’assistants maternels, ou d’accueil collectif au sein de crèches publiques, associatives, familiales, au sein d’entreprises de crèches.

Des conditions et structures diversifiées, pour permettre à chaque famille de trouver la place et le fonctionnement qui lui convient et pour permettre aux enfants de 3 mois à 3 ans de s’éveiller et de grandir.

C’est aussi un secteur d’avenir, qui recrute. Il manque des professionnels dans 49 % des crèches en 2022. Plus de 150 000 assistants et assistantes maternelles partiront à la retraite dans les prochaines années.

200 000 places en accueil collectif et individuel devront être créées à horizon 2030.

Les métiers de la petite enfance, des métiers essentiels

Les professionnels de la petite enfance interviennent lors des premières années de la vie, qui sont déterminantes. Ils sont essentiels pour les enfants, en veillant à leur éveil, leur développement, leur sécurité. Ils sont essentiels pour les parents, en leur permettant d’atteindre un équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Ils sont essentiels pour notre société, en accueillant tous les enfants sans distinction, et parce qu’ils forment et prennent soin des adultes de demain. Ils sont essentiels à notre avenir.

Comment accéder aux métiers de la petite enfance ?

Certains métiers de la petite enfance sont accessibles avec un CAP AEPE (accompagnant éducatif petite enfance), d’autres avec un agrément du conseil départemental, un concours ou pour certains, un diplôme d’État. Les passerelles entre métiers sont possibles, permettant de nombreux parcours.

Alors qu’on soit diplômé ou non, jeune ou moins jeune, en début de parcours ou en reconversion… il y a forcément un poste pour lequel se former. Si l’on a envie de trouver du sens à son métier, si l’on a des qualités comme la bienveillance, la créativité, la curiosité et, bien sûr, l’envie de travailler avec des enfants, de les aider à bien grandir, tout en grandissant à leur contact.

Les métiers de la petite enfance nous font grandir.

 

En France, le nombre d’enfants de moins de trois ans est estimé à 2,1 millions en 2021. La part des enfants de moins de 3 ans confiés à un établissement d’accueil du jeune enfant ou une assistante maternelle a presque doublé en près de vingt ans : 7 enfants sur 10 dont les parents travaillent ont recours à ces modes de garde en 2021. Si les crèches et les haltes-garderies représente le premier choix des parents, l’accueil chez un ou une assistante maternelle est également très plébiscité.

L’accueil du jeune enfant est actuellement un secteur en tension, à la suite de plusieurs phénomènes : les crèches manquent de professionnels et le départ massif imminent à la retraite des assistants maternels vient accroître le déficit de places disponibles. Cette conjoncture en fait un secteur qui recrute fortement, avec de nombreuses opportunités professionnelles et de possibilités d’évolution.
Le Gouvernement s’est engagé à créer 200 000 places d’accueil à l’horizon 2030 pour répondre à ce besoin urgent de faciliter l’accueil des jeunes enfants. 

En quelques chiffres clés

  • Plus de 400 000 professionnels de la petite enfance sont en activité ;
  • 490 000 places d’accueil en établissement d’accueil du jeune enfant ;
  • 10 000 postes à pourvoir dans les crèches ;
  • Plus de 150 000 assistants maternels partiront à la retraite dans les prochaines années ;
  • 200 000 places d’accueil vont être créées à horizon 2030.

Pour en savoir plus sur le secteur de la petite enfance et les modes de garde des Français, consulter l’étude de la Drees.

Des métiers essentiels à notre société

Les plus de 400 000 professionnels de la petite enfance jouent un rôle essentiel dans la cohésion sociale et la lutte contre les inégalités de destin. Au-delà de répondre aux besoins fondamentaux de l’enfant et d’assurer leur sécurité, ils participent à leur éveil à une étape clé de leur développement. Un égal accès à ce développement constitue un élément déterminant dans la construction d’une vraie politique d’égalité des chances.

Par ailleurs, les métiers de la petite enfance, en assurant une solution d’accueil, permettent aux parents qui le souhaitent de reprendre une activité professionnelle ou de simplement prendre du répit, et contribuent ainsi à l’équilibre des familles.

Le Gouvernement a ainsi défini une priorité : assurer à chaque parent une solution sécurisée, de qualité et financièrement accessible grâce à un service public de la petite enfance. Pour réussir ce projet, l’attractivité des métiers de la petite enfance est un enjeu clé. En cohérence, le Gouvernement a lancé en avril 2023 une première campagne ambitieuse de promotion de l’ensemble des métiers de la petite enfance pour améliorer durablement leur attractivité́, susciter des vocations, et mobiliser de nouveaux talents. Le deuxième volet de cette campagne intitulée Les métiers de la petite enfance nous font grandir a débuté le 13 novembre.

Le filigrane de la Marianne, situé en haut à droite de la vidéo indique qu’il s’agit d’une campagne du Gouvernement.

Assise en tailleur dans son salon, une professionnelle de la petite enfance montre un livre à un bébé de six mois qu’elle tient dans les bras.
Gros plan sur le bébé qui regarde la professionnelle et lui sourit.
Gros plan sur le visage de la professionnelle qui la regarde et lui rend son sourire.

La voix off dit : « Ils sont là pour mettre leurs compétences au service du bien-être des enfants ».
La caméra recule et nous voyons la professionnelle de la petite enfance qui tient le bébé sur ses genoux, jouant avec lui à un jeu d’éveil, ainsi que deux autres enfants devant elle qui jouent également.

Une petite fille de deux ans arrive à la crèche, accompagnée par son père. Une professionnelle de la petite enfance les accueille, la professionnelle se met à la hauteur de l’enfant :

« J’enlève ton manteau ? » demande la professionnelle à l’enfant.
Le père confiant, laisse son enfant à l’auxiliaire :
« Bonne journée.
- Bonne journée ».

La professionnelle de la petite enfance se tourne avec un regard bienveillant vers l’enfant et lui demande : « Tu veux bien me donner ton bonnet s’il te plaît ? ». La petite enlève par elle-même son bonnet et le tend à la professionnelle.
La voix off dit : « Ils sont là pour les accompagner dans leur développement ».
Gros plan sur la professionnelle souriante et heureuse d’observer l’acquisition de cet apprentissage : elle accueille la petite fille dans ses bras.  

Plan large sur la cour d’une crèche où un groupe d’enfants apprend à jardiner avec un professionnel de la petite enfance. Gros plan sur le professionnel qui observe les enfants.

Gros plan sur un petit garçon de deux ans qui prête son arrosoir à une petite fille de deux ans également.

La voix off dit : « Ils sont là pour leur apprendre à s’ouvrir aux autres et au monde ».
Gros plan sur l’éducateur qui sourit en les regardant, semblant fier de les voir accomplir ce geste.
Gros plan sur le petit garçon qui tient des tomates cerises et sourit en les regardant.

Un carrousel de métiers défile : éducateur de jeunes enfants, auxiliaire de puériculture, garde d’enfants à domicile, assistant maternel, infirmer puériculteur, accompagnant éducatif petite enfance, …
La voix-off lit le panneau de fin : « Les métiers de la petite enfance nous font grandir ». Le mot « grandir » grandit à l’écran.
S’affiche l’url : metiers-petite-enfance.gouv.fr

Carton de fin : Gouvernement. Liberté, Égalité, Fraternité.

La campagne

La deuxième vague de la campagne Les métiers de la petite enfance nous font grandir, lancée le 13 novembre 2023, rend hommage au travail quotidien de ces professionnelles et professionnels et laisse transparaître leur passion pour donner envie d’en apprendre davantage et peut-être choisir cette filière. 

Pour présenter toute la complicité qui s’installe dans la relation entre un enfant et un professionnel de la petite enfance, le film de campagne dévoile et valorise les compétences de Céline, assistante maternelle, Laura, auxiliaire de puériculture, et Karim, éducateur de jeunes enfants. Tourné dans une crèche municipale, avec le soutien de la Mairie de Paris, il s'inspire des méthodes du tournage de documentaire pour capter l'authenticité sans artifice ni filtre des moments de vie, d'interaction et d'apprentissage entre les enfants et ces professionnels.

À travers une série de vidéos témoignages, la parole est également donnée directement à plusieurs professionnels de la petite enfance (assistant maternel, auxiliaire de puériculture, éducateur de jeunes enfants, infirmier puériculteur, etc.). On y retrouve notamment ceux qui ont joué leur propre rôle dans le film.

Kit de communication

Outre le film publicitaire de trente secondes, le communiqué de presse et le dossier de presse présentés plus haut sur cette page, un kit de communication a été conçu, disponible ci-dessous. Il se compose de vidéos complémentaires, d'affiches, de propositions d'articles et de contenus pour les réseaux sociaux, ainsi que de fiches métiers.

Le film de 30 secondes en version LSF 

Le film de 20 secondes

Les trois films de 10 secondes

Les témoignages de professionnels

À l'occasion de la campagne Les métiers de la petite enfance nous font grandir, des témoignages de professionnelles et de professionnels de la petite enfance ont été filmés, à découvrir sur nos fiches métiers 

Voir la playlist YouTube

L'infographie animée

Article court

Pour améliorer durablement l’attractivité des métiers de la petite enfance, susciter des vocations, et mobiliser de nouveaux talents, une campagne nationale de valorisation de ces métiers est lancée depuis le 13 novembre jusqu’au 3 décembre 2023, avec un message fédérateur : les métiers de la petite enfance nous font grandir !

Cette campagne se décline autour d’un film, tourné avec trois professionnels de la petite enfance (Céline, assistante maternelle, Laura, auxiliaire de puériculture, et Karim, éducateur de jeunes enfants), dans une crèche municipale, et de nombreux autres contenus pour en apprendre davantage sur ces métiers comme par exemple une série de vidéos témoignages de professionnels, à découvrir sur la page dédiée : metiers-petite-enfance.gouv.fr.

Elle rend ainsi hommage au travail quotidien de ces professionnels qui accompagnent les jeunes enfants dans leur développement, et le font donc « grandir ». Elle laisse transparaitre leur passion pour donner envie d’en apprendre davantage sur ces métiers et espérer attirer des nouveaux talents dans cette filière.

Article long

Le secteur de la petite enfance est intimement lié au quotidien de millions de familles et contribue à l’éveil et au développement des jeunes enfants en France. Cette filière est un maillon clé au carrefour de plusieurs enjeux pour soutenir la natalité, atteindre une société de plein-emploi et assurer une égalité entre les femmes et les hommes, mais aussi une égalité des chances dès le plus jeune âge. Le Gouvernement porte une attention particulière à la politique d’accueil du jeune enfant qui souffre de problèmes structurels liés à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et aux besoins croissants des familles.

L’accueil du jeune enfant fait aujourd’hui face à plusieurs défis : 10 000 professionnels manquent à l’appel dans les crèches et le nombre de places offertes par les assistants maternels recule en raison d’un départ massif à la retraite. Aussi, près de 160 000 parents sont empêchés de prendre ou reprendre un emploi faute de mode d’accueil adapté à leurs besoins et à leurs moyens. L’ambition du Gouvernement est d’accroître massivement le nombre de places : 200 000 places d’accueil devront être créées à horizon 2030 pour répondre à la demande, tout en préservant et améliorant la qualité de l’accueil.

Pour réussir ce projet, l’attractivité des métiers de la petite enfance est un enjeu clé. Ainsi, le Gouvernement a lancé une campagne ambitieuse de promotion de l’ensemble des métiers de la petite enfance pour améliorer durablement leur attractivité, susciter des vocations, et mobiliser de nouveaux talents. Elle est diffusée du 13 novembre jusqu’au 3 décembre 2023 en TV sur les chaînes historiques et numériques et en digital. Cette campagne intitulée Les métiers de la petite enfance nous font grandir nous immerge dans le quotidien de ces professionnels pour découvrir toute la richesse et l’importance de ces métiers qui requièrent des connaissances et des compétences spécifiques.

Tourné dans une crèche municipale, avec trois professionnels de la petite enfance (Céline, assistante maternelle, Laura, auxiliaire de puériculture, et Karim, éducateur de jeunes enfants), le film de campagne s’inspire des méthodes du tournage de documentaire pour capter l'authenticité sans artifice ni filtre des moments de vie, d'interaction et d'apprentissage entre les enfants et ces professionnels.

Le film s’articule en complémentarité avec une série de vidéos témoignages de professionnels : accompagnant éducatif petite enfance, assistant maternel, auxiliaire de puériculture, éducateur de jeunes enfants, infirmier puériculteur…

Tous les contenus sont disponibles sur metiers-petite-enfance.gouv.fr

Plusieurs fiches métiers présentent de façon détaillée les principaux métiers de la petite enfance. Elles synthétisent les missions demandées, les lieux d'exercice, les formations nécessaires, les possibilités d'évolution et comprennent de nombreux liens utiles...

À découvrir sur ce site