Le montant net social

Publié le Mis à jour le 21/02/2024 | Temps de lecture : 11 minutes

Le montant net social, plus facile, plus fiable et plus juste

Depuis janvier 2024, le montant net social est affiché sur l’ensemble des bulletins de paie. Il apparaîtra sur les relevés de prestations courant 2024. À partir du 1er février, il devient le montant de référence à déclarer pour bénéficier de la Prime d’activité et du RSA. Dans le cadre du chantier de modernisation des prestations sociales visant à simplifier et à renforcer l’accès aux droits, le montant net social est une première étape dans la mise en œuvre de la solidarité à la source.

Qu'est-ce que le montant net social ?

Le montant net social est affiché sur les bulletins de paie depuis janvier 2024 et apparaîtra sur les relevés de prestations courant 2024. Il correspond au montant de référence à déclarer par les allocataires à partir de février 2024 pour bénéficier de la Prime d’activité et du revenu de solidarité active (RSA).

Le montant net social sert au calcul de la Prime d’activité et du RSA. Il permet de connaître, par lecture directe, le montant du salaire ou du revenu de remplacement à déclarer pour bénéficier de la Prime d'activité et du RSA. Le montant net social permet ainsi de faciliter les démarches administratives, de limiter les risques d’erreur de déclaration et de réduire le taux de non-recours aux droits

À savoir 

Si vous n’êtes pas allocataire de la Prime d’activité ou du RSA, l’affichage du montant net social ne change rien pour vous. 

Pour toute question sur le montant net social, faites votre demande auprès de caf.fr et msa.fr.

Calendrier de mise en œuvre

  • Depuis janvier 2024 : le montant net social est affiché sur tous les bulletins de paie (quel que soit le statut, le secteur d'activité ou l'employeur).
  • Courant 2024 : le montant net social apparaîtra sur les relevés de prestations (assurance chômage, indemnités journalières maladie, pension d’invalidité, etc.).
  • À partir de février 2024 : les allocataires de la Prime d’activité et du RSA devront inscrire le montant net social dans les déclarations pour bénéficier de la Prime d’activité et du RSA. 

 

Consulter le communiqué de presse du 18 janvier 2024.

Foire aux questions

Le montant net social est une nouvelle information qui 

  • correspond au montant des ressources à déclarer pour avoir accès au RSA et à la Prime d’activité ; 
  • figure sur tous les bulletins de paie et progressivement sur les relevés de prestations sociales à partir de janvier 2024 ;
  • doit être obligatoirement utilisée par les allocataires lorsque tous les employeurs et organismes de protection sociale l’afficheront (à partir des revenus de janvier 2024 déclarés à partir de février 2024). 

À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

Cette information a été ajoutée car elle permet de simplifier les démarches et d’identifier immédiatement le revenu à déclarer pour bénéficier du RSA ou de la Prime d’activité. 

Ce montant s’adresse :

  • aux salariés du privé et du public (fonctionnaires, contractuels, salariés déclarés du CESU ou PAJEMPLOI, etc.) ;
  • aux bénéficiaires de revenus de remplacement (pensions de retraite, pensions d’invalidité, indemnités journalières de sécurité sociale, allocation de chômage, prestations sociales, etc.).

Si vous ne disposez pas de bulletins de paie (exemple : travailleurs non-salariés), de relevés de prestations, ou si la mention du montant net social n’apparait pas sur ces documents, continuez à calculer et à déclarer ces ressources sur la base des informations à votre disposition, en respectant les consignes données par votre Caf/MSA. 

À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

  • Je suis salarié : le montant net social apparaît sur une ligne spécifique de mon bulletin de paie depuis juillet 2023 ;
  • Je suis agent public ou salarié déclaré sur CESU ou PAJEMPLOI : l’affichage dans mon bulletin de paie est effectif depuis le 4e trimestre 2023 ;
  • Je suis bénéficiaire d’un revenu de remplacement (pensions de retraite, pensions d’invalidité, indemnités journalières de sécurité sociale, allocation de chômage, prestations sociales, etc.) : le montant net social apparaît sur une ligne spécifique de mon relevé de prestation depuis janvier 2024.

À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

Oui, uniquement si vous êtes bénéficiaires du RSA ou de la Prime d’activité, ou si vous souhaitez demander le bénéfice de ces prestations. 

Non, le montant net social doit être reporté sur votre déclaration trimestrielle de ressources uniquement pour percevoir le RSA et/ou la Prime d'activité. 

Exemple : si vous êtes bénéficiaire de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), et que vous devez déclarer des ressources tous les trimestres, vous ne devez pas déclarer le montant net social. 

L’utilisation du montant net social est obligatoire. Toutefois, si votre montant net social n’apparait pas sur votre bulletin de paie ou votre relevé de prestations, continuez à calculer et à déclarer ces ressources sur la base des informations à votre disposition, en respectant les consignes données par votre Caf/MSA. 
  
À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

Si vous percevez directement vos indemnités journalières de votre CPAM ou caisse d’assurance maladie, vous devez déclarer d’une part le montant net social affiché sur votre bulletin de salaire et d’autre part vos indemnités journalières versées par la CPAM en net à payer avant le prélèvement de l’impôt sur le revenu. À partir du 1er janvier 2024, votre relevé de prestations CPAM affichera le montant net social, qu’il vous faudra désormais utiliser.

Si vous ne percevez pas directement vos indemnités journalières de votre CPAM ou caisse d’assurance maladie, mais directement de votre employeur, il vous suffit de déclarer le montant versé par votre employeur en respectant la réglementation et les consignes données par votre Caf ou votre caisse de MSA. Depuis le 1er janvier 2024, le montant net social de votre bulletin de paie intègre le montant de vos indemnités journalières que vous verse votre employeur. 

Pas d’inquiétude, vous avez jusqu’à la fin du mois pour renvoyer votre déclaration trimestrielle de ressources.

À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

Vous déclarez le montant net social uniquement pour les mois pour lesquels ce montant vous a été communiqué. Pour les autres mois, continuez à déclarer le montant de vos ressources comme vous le faisiez jusqu’à présent.

Par exemple : en février 2024, je déclare mes ressources de novembre 2023 à janvier 2024. Si pour les mois de novembre ou décembre 2023, le montant net social n’est pas disponible, je continue à déclarer les ressources perçues sur ces mois comme j’en avais l’habitude.

Depuis le 1er janvier 2024, l’affichage du montant net social est obligatoire.

À partir de mars 2024, vous pourrez également retrouver votre montant net social pour l’ensemble des revenus salariaux et des prestations que vous percevez sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr.

Vous additionnez les montants présents sur vos bulletins de paie.

Par exemple : en février 2024, j’ai trois employeurs dont deux seulement affichent le montant net social sur mes bulletins de paie et le troisième ne l’affiche pas encore.
Je fais la somme des deux montants net sociaux affichés sur mes bulletins de paie de février et j’y ajoute le montant de salaire du troisième employeur en février, tel que je le calculais habituellement pour ce troisième employeur, selon les consignes données par ma Caf ou la MSA. 
Le total de ces trois salaires doit être déclaré dans ma déclaration trimestrielle de ressources (DTR)
Si vous avez plusieurs bulletins de paie et que tous affichent le montant net social : faites la somme des montants net sociaux du mois concerné. 

Votre montant net social peut apparaître comme étant négatif lorsque votre employeur récupère un montant de salaire trop versé sur un mois précédent ou si vous lui devez une somme qu’il ne peut pas récupérer sur une paie à venir (en cas de changement d’employeur par exemple).
Dans ce cas, pour remplir votre déclaration trimestrielle de ressources, déclarez, comme vous le faites aujourd’hui, 0 € comme salaire pour ce mois (ou retenez 0 pour ce salaire si vous avez plusieurs salaires à additionner). Vous ne pouvez pas remplir un montant négatif dans votre déclaration trimestrielle de ressources.

Par exemple : votre bulletin de paie du mois de février 2024 fait apparaître un montant net social de -300 €. Lorsque vous remplirez votre déclaration trimestrielle de ressources vous devrez renseigner 0 € pour ce mois.
 

Le montant net social ne change pas la règle. Votre salaire doit être déclaré sur le mois au cours duquel vous le recevez sur votre compte en banque.  

Exemple : si en février vous recevez sur votre compte en banque votre salaire de janvier, c’est le montant net social de janvier que vous devez déclarer pour le mois de février dans votre déclaration trimestrielle, comme aujourd’hui.

Depuis janvier 2024, l’affichage du montant net social est généralisé. Il est obligatoire de l’utiliser dans les demandes et déclarations trimestrielles de ressources pour bénéficier du RSA et de la Prime d’activité, dès les déclarations trimestrielles de février 2024. 

L’ensemble des bulletins de paie et relevés de prestations afficheront le montant net social à partir de janvier 2024. Il deviendra alors obligatoire de l’utiliser pour déclarer vos ressources de ce mois dans vos déclarations trimestrielles. 

Exemple : si vous êtes concernés par le renouvellement de vos droits au RSA ou à la prime d’activité en février 2024, vous devez déclarer vos ressources des trois derniers mois, c’est-à-dire vos ressources de novembre-décembre-janvier. Vous serez dans l’obligation de déclarer votre salaire et/ou revenus de remplacement de janvier en vous référant au montant net social. 

Comme toute ligne de votre bulletin de paie, si vous jugez que la ligne correspondant au montant net social est erronée, vous êtes invité à en référer à votre employeur pour qu’il puisse faire une correction. Le cas échéant, la correction de l’erreur sera prise en compte dans votre montant net social les mois suivants. Vous devez, quoi qu’il arrive, déclarer le montant net social dans vos déclarations trimestrielles.

Le montant net social ne constitue pas une évolution des règles du calcul du droit au RSA et à la Prime d’activité, mais bien une clarification de celles-ci. Avant l’affichage du montant net social, il était complexe de calculer puis de déclarer correctement ses revenus, en particulier les salaires.

L’affichage du montant net social permet d’éviter de se tromper et d’avoir à rembourser des sommes indument versées : en cela le montant net social participe à la fiabilisation des ressources prises en compte pour le calcul des droits. 
Cette fiabilisation est faite en cohérence avec les dispositions réglementaires existantes :

  • RSA : articles R.262-6 à R. 262-14 du Code de l’action sociale et des familles ;
  • Prime d’activité : articles R.844-1 à R. 844-5 du Code de la sécurité sociale.

Dans certains cas, le montant net à payer ne correspond pas au niveau de salaire à déclarer pour percevoir le RSA et la Prime d’activité. Si vous avez l’habitude de déclarer votre net à payer, il est probable que vous déclariez un montant de ressources soit trop important, soit trop faible et que vous ne perceviez pas le montant de RSA ou de Prime d’activité correspondant à votre situation réelle. 

En cas de contrôle, déclarer son montant net à payer entraîne un risque de régularisations durant les mois suivants : un indu que vous devrez rétribuer si le montant déclaré était sous-évalué, un rappel qui vous sera versé si le montant déclaré était surévalué.

Déclarer le montant net social réduit le risque de se tromper et de ne pas à avoir à réaliser de calcul complexe à partir des éléments qui figurent sur votre bulletin de paie/relevé de prestation avant l’affichage du montant net social. 

Le montant net à payer correspond au montant effectivement versé au salarié par l’employeur. Ce montant n’est pas celui à déclarer pour bénéficier du RSA et de la Prime d’activité. En effet, le net à payer peut :

  • prendre en compte des sommes qui ne sont pas des revenus pris en compte pour le calcul des prestations et ne doivent donc pas être déclarées (remboursement de frais professionnels...) ;
  • ne pas prendre en compte des sommes qui doivent être déclarées, ou prendre en compte des déductions de sommes qui ne sont pas déductibles pour le calcul des prestations (acompte sur salaire, part salariale des tickets restaurants...).

Le montant net social correspond au montant exact à prendre en compte pour le calcul du RSA et de la Prime d’activité, quel que soit le montant du net à payer.

Le montant net fiscal (ou net imposable) correspond aux sommes soumises au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Il n’intègre pas certaines ressources qui ne sont pas imposables alors qu’elles doivent être prises en compte pour le calcul du RSA ou de la Prime d’activité, comme par exemple la rémunération des heures supplémentaires. 

Avant l’affichage du montant net social sur les bulletins de paie et les relevés de prestations, il était parfois difficile de calculer le bon montant à déclarer pour bénéficier du RSA et de la prime d’activité. Cette situation était susceptible de créer des risques de rappel ou d’indu, du fait d’erreurs déclaratives. L’affichage du montant net social permet de déclarer ses ressources d’une manière plus fiable qu’auparavant.

Le montant net social correspond au montant exact à prendre en compte pour le calcul du RSA et de la prime d’activité.

Nous vous invitons à faire une simulation de droits sur le site du caf.fr ou sur le portail mesdroitssociaux.gouv.fr et prendre éventuellement rendez-vous avec un conseiller de votre Caf/MSA.

Les démarches sont expliquées sur le site de la Caf.

Vous souhaitez contester une décision de la MSA ?
Les démarches sont expliquées sur le site internet du MSA.

Avant d’engager ces démarches, n’hésitez pas à contacter votre Caf ou votre caisse MSA pour toute demande d’explication.

Documents et ressources utiles

Infographie de présentation du montant net social

Vidéo de présentation du montant net social 

Kit de communication pour les employeurs

En tant qu’employeur, pour vous aider à accompagner vos salariés, les aider à comprendre le calcul et l’utilité de cette information, les supports de communication ci-dessous sont mis à votre disposition en libre téléchargement.

Téléchargements :

Pour aller plus loin :

Consulter la foire aux questions du montant net social sur le site du Bulletin officiel de la sécurité sociale.