Directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale

Diplôme d'État de niveau 7

Publié le Mis à jour le 13/04/2023 | Temps de lecture : 4 minutes

Le directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale oriente, élabore et conduit l’action d’un ou plusieurs établissements ou services du champ de l’action sociale, médico-sociale ou sanitaire et notamment ceux visés par l’article L. 312-1 du code de l’action sociale et des familles. Il exerce dans le respect de la définition du travail social figurant à l’article D. 142-1-1 de ce code. 
 
Il participe à l’élaboration de projets stratégiques territoriaux en lien avec la mise en œuvre des politiques publiques. Il apporte une expertise fondée sur la connaissance de son champ d’intervention et guidée par une exigence éthique et déontologique de l’intervention sociale.

Le directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale veille à adapter l’offre de services aux évolutions du contexte d’intervention. Il définit les orientations stratégiques et pilote le projet d’établissement ou de service. Il est garant de l’exercice des droits et des libertés des personnes accueillies ou accompagnées et crée les conditions de la participation des personnes à la vie de l’établissement ou du service.

Il développe le partenariat et le travail en réseau dans l’intérêt des personnes et du projet d’établissement ou de service. Il positionne l’établissement ou le service sur le territoire d’intervention.

Il assure le management, conçoit et met en œuvre une organisation du travail. Il pilote la gestion des ressources humaines. Il est responsable de la gestion économique, financière et logistique de l'établissement ou du service.

Il inscrit l'ensemble de ses actions dans une démarche éthique et promeut le questionnement éthique dans le fonctionnement et la culture de l'établissement.

Où s’exerce le métier ?

Le directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale exerce dans le champ de l’action sociale, médico-sociale ou sanitaire. Il peut travailler dans des structures qui relèvent, du secteur privé non lucratif, du secteur public ou du secteur privé lucratif.

Le directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale intervient, à titre d’exemple, dans le secteur de la protection de l’enfance, de l’inclusion sociale, de l’insertion professionnelle, de la lutte contre les exclusions, du handicap, de l’hébergement, du grand âge.

La formation

Le certificat d'aptitude aux fonctions de directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale est accessible par la voie de la formation initiale ou continue, ou par celle de l'apprentissage.

Le candidat peut choisir de s’inscrire dans une démarche d’acquisition globale de la certification ou dans une démarche d’acquisition d’un ou plusieurs blocs de compétences.

Diplôme requis et conditions d’admission

Peuvent être admis en formation, les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • Justifier d’un diplôme, certificat ou titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles classé au moins au niveau 6 du cadre national des certifications ;
  • Justifier d’un diplôme délivré par l'État mentionné au code de l'action sociale et des familles ou au code de la santé publique et inscrit au niveau 5 du cadre national des certifications ;
  • Être en fonction de directeur d’établissement ou de service dans le champ de l’action sociale, médico-sociale ou sanitaire.

L’admission en formation fait l’objet d’une épreuve orale de sélection.

Durée et contenu de la formation

La durée de la formation et son contenu peuvent varier en fonction de l'expérience professionnelle et des diplômes détenus par les candidats.

Pour les candidats inscrits dans une démarche d’acquisition de la certification globale, l’ensemble de la formation est dispensée de manière continue ou discontinue sur une amplitude comprise entre 24 et 30 mois. Elle comporte 700 heures de formation théorique et 510 heures de formation pratique.

Pour les candidats inscrits dans une démarche d’acquisition de blocs de compétences, le nombre d’heures total de la formation varie en fonction du nombre de blocs de compétences à acquérir.

Le référentiel de formation est constitué de quatre domaines de formation (DF) :

  • DF 1 : Participer à l’élaboration de projets stratégiques en lien avec la mise en œuvre des politiques publiques – 196 heures ;
  • DF 2 : Définir et piloter le projet d’établissement ou de service - 154 heures ;
  • DF 3 : Manager et gérer les ressources humaines de l’établissement ou du service - 196 heures ;
  • DF 4 : Gérer les volets économique, financier et logistique de l’établissement ou du service - 154 heures.

Le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale et les blocs de compétences le composant sont délivrés par le directeur de l'École des hautes études en santé publique (EHESP) au nom du ministère chargé des affaires sociales.

Validation des acquis de l’expérience

L’EHESP met en œuvre la validation des acquis de l’expérience et oriente le candidat dans la procédure.

Le dossier est à retirer auprès de l'EHESP. 

Renseignements : vae.cafdes@ehesp.fr ou sur la page dédiée du site ehesp.fr

Pour en savoir plus

Vous pouvez :

  • Vous adresser à un établissement de formation préparant au certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale ;
  • Consulter la fiche RNCP ou le site de l'EHESP.