Éducateur spécialisé

Diplôme d'État de niveau 6, grade licence

Publié le Mis à jour le 13/04/2023 | Temps de lecture : 7 minutes

L’éducateur spécialisé (ES) exerce dans le respect de la définition du travail social figurant à l’article D. 142-1-1 du code de l’action sociale et des familles. Il accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration ou d’insertion.

Il peut intervenir aussi bien dans le champ du handicap, de la protection de l’enfance, de l’insertion sociale et professionnelle et de la prévention spécialisée.

Vous aimez prendre soin des autres ? Découvrez un métier d’avenir dans un secteur qui recrute !

Le métier d'éducateur spécialisé en quelques mots

Les éducateurs spécialisés travaillent auprès des enfants, adolescents, adultes, familles et groupes en situation de vulnérabilité ou de handicap auprès desquels il contribue à créer les conditions pour qu’ils soient protégés et accompagnés, considérés dans leurs droits et puissent les faire valoir. 

L’éducateur spécialisé contribue au processus de socialisation et d’autonomie des personnes. Il favorise le renforcement des liens sociaux et des solidarités dans l’environnement des personnes et de la société.

Il aide au développement de la personnalité et à l’épanouissement de la personne et peut contribuer à son insertion socioprofessionnelle.

Témoignages

J’ai démarré un peu par hasard dans cette profession et m’y sentant pleinement à ma place, j’ai suivi une formation d’aide médico-psychologique puis d’éducateur spécialisé. Je travaille aujourd’hui dans un grand site accueillant des centaines de personnes en situation de handicap mental, de tous âges et tous degrés d’autonomie.

Après 26 ans de pratique, je reste toujours passionné. Je suis au contact de personnes pleines d’envies, de savoirs. Éducateur spécialisé est un métier où l’on peut prendre le temps de réfléchir et concevoir des actions selon ses envies et valeurs.

Christophe, 45 ans, éducateur spécialisé 

Où peut-on exercer le métier ?

Les éducateurs spécialisés peuvent aussi bien travailler dans le secteur public que dans le secteur privé :

  • Dans des centres de prévention spécialisée ;
  • Dans les services de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) ;
  • Dans des établissements sociaux et médico-sociaux ;
  • Dans les collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (État, Hospitalière, Territoriale) etc. :
  • Dans les maisons d'enfants à caractère social, foyers de l'enfance, centres maternels, aide éducative en milieu ouvert, centres de prévention spécialiséecentres d'hébergement et de réinsertion sociale, unités d'hébergement diversifiées, foyers maternels, foyers jeunes travailleurs établissements scolaires, instituts d'éducation motrice, instituts médico-éducatifs, établissements d'aide par le travail (ESAT), centres médico-psychopédagogiques (CMPP), services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), hôpitaux etc. ;
  • Au domicile des familles.

Quels sont les débouchés ?

Majoritairement les éducateurs spécialisés diplômés travaillent dans le secteur privé associatif. Toutefois, un certain nombre exerce dans le cadre d’une des trois fonctions publiques : fonction publique hospitalière, fonction publique territoriale, fonction publique d'État.

Quelles sont les missions au quotidien ?

  • Contribuer au développement et au maintien de l’autonomie de la personne ;
  • Réaliser les démarches socioéducatives avec ou pour la personne auprès d’organismes sociaux, médicaux, employeurs, enseignants ;
  • Accompagner les personnes vers une insertion professionnelle ;
  • Identifier les problèmes ou les risques sociaux de la personne ;
  • Aider à maintenir le lien social et familial ;
  • Sensibiliser aux thèmes de la violence, la toxicomanie, la sexualité, l’illettrisme ;
  • Apporter un appui personnalisé par des conseils et du soutien.

Pour quel salaire ?

Entre 1 500 et 1 900 euros nets mensuels en début de carrière (avec la revalorisation actée en 2022).

Quelles sont les perspectives d'évolution ?

Avec quelques années d’expérience et une formation complémentaire (certificat d’aptitude aux fonction d’encadrant et responsable d’unité d’intervention sociale ou certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service), l’éducateur spécialisé peut assurer la responsabilité d’un service ou diriger un établissement social ou médico-social.

Les ES peuvent poursuivre une formation supérieure pour préparer :

  • Le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS) ;
  • Le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS) ;
  • Le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de chef de service d’intervention sociale (CAFDES).

Chiffres clés

On compte 65 000 éducateurs en France et près de 3 000 postes à pourvoir sur Pôle emploi.

Ce métier vous tente ? Devenez éducateur spécialisé !

Diplôme requis et conditions d'admission

Peuvent être admis en formation, les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes:

  • Être titulaire du baccalauréat ;
  • Être titulaire d’un diplôme, certificat ou titre homologué ou inscrit au répertoire national des certifications professionnelles au moins au niveau 4 ;
  • Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels, en application de l’article L. 613-5 du code de l’éducation. 

Les candidats doivent satisfaire aux modalités d’accès à la formation organisées par chaque établissement de formation : 

  • Formation initiale (y compris en apprentissage) :
    • Modalité d'inscription : Parcoursup ;
    • Modalités d'admission : un dossier dématérialisé et un entretien
  • Formation continue (y compris contrat de professionnalisation) :
    • Modalité d'inscription : envoi du dossier à l'établissement de formation ;
    • Modalités d'admission : un dossier et un entretien

Les aptitudes pour s'engager dans la formation

  • Grande attention aux problèmes sociaux et humains ;
  • Capacité à travailler en équipe ;
  • Créativité ;
  • Sens des responsabilités ;
  • Engagement personnel ;
  • Capacité d'écoute ;
  • Solide équilibre psychologique.

Durée et contenu des études

La formation se déroule sur trois ans en alternance :

  • 1 450 heures d’enseignement théorique ;
  • 2 100 heures (60 semaines) de formation pratique. 

Elle comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, un enseignement de langue vivante étrangère et un enseignement relatif aux pratiques informatiques et numériques. 

Le référentiel de formation est constitué de quatre domaines de formation (DF) :

  • DF 1 : La relation éducative spécialisée - 500 heures ;
  • DF 2 : Conception et conduite de projet éducatif spécialisé - 400 heures ;
  • DF 3 : Travail en équipe pluriprofessionnelle et communication professionnelle - 300 heures ;
  • DF 4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux - 250 heures ;

Modalités particulières

À l’entrée en formation, les candidats font l’objet d’un positionnement des acquis de leur formation et de leur expérience professionnelle. À l’issue de ce positionnement, ils peuvent bénéficier d’un allègement de formation dans la limite d’un tiers de la durée de la formation. À cela peut s’ajouter, le cas échéant, une dispense de formation correspondant au socle commun (DF3 et DF4) pour les candidats déjà titulaires d’un autre diplôme d’État du travail social du même niveau. 

La formation est sanctionnée par le diplôme d’État d’éducateur technique spécialisé (DEES) délivré par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

L’obtention du diplôme est subordonnée à la validation des huit blocs est validé, en totalité ou en partie, en cours de formation.

Durant la formation, chaque unité d’enseignement est affectée d’une valeur en crédits européens sur la base de 30 crédits pour l’ensemble des unités d’enseignement d’un semestre (soit 180 crédits ECTS pour les six semestres). 

Aides financières

En fonction de la situation financière de l’étudiant ou de sa famille, des bourses d’étude peuvent être attribuées par les conseils régionaux. 

À savoir :

Pour les formations pratiques dans l'Union européenne, le programme ERASMUS+ peut être utilisé pour financer en partie les frais de formation pratique (stage) à l'étranger (pour plus d'information, consulter le site erasmusplus.

Validation des acquis de l'expérience (VAE)

Vous pouvez vous renseigner auprès du dispositif académique de validation des acquis (DAVA) ou consulter le site eduscol.education.fr

Quelle formation ?

Vous terminez votre scolarité et souhaitez trouver une formation vers ce métier ?

En savoir plus sur l'apprentissage pour financer votre formation, acquérir une expérience professionnelle tout en étant rémunéré

Vous êtes demandeur d'emploi ? Vous cherchez une formation adaptée à votre situation ?

Voir les formation proposées par Pôle emploi

Vous souhaitez vous reconvertir vers ce métier ?

Vous êtes salarié et vous souhaitez connaître les financements possibles pour votre formation ?

Renseignez-vous auprès votre OPCO Santé ou de votre OPCO Uniformation

Les offres d'emploi

Vous souhaitez savoir si on recrute près de chez vous ?

Découvrez les offres de Pôle emploi pour une mission d’éducateur spécialisé

Pour en savoir plus