Conseiller en économie sociale familiale (CESF)

Diplôme d'État de niveau 6, grade licence

Publié le Mis à jour le 13/04/2023 | Temps de lecture : 5 minutes

Le conseiller en économie sociale familiale (CESF) est un travailleur social qualifié dont le cœur de métier est fondé sur une expertise dans les domaines de la vie quotidienne : consommation, habitat, insertion sociale et professionnelle, alimentation- santé. Il exerce dans le respect de la définition du travail social figurant à l'article D. 142-1-1 du code de l'action sociale et des familles.

 

Il intervient auprès des personnes en situation de précarité, ayant des difficultés financières ou connaissant des problèmes d’accès au logement, de surendettement, de chômage. Son action s’inscrit aussi dans les problématiques de vieillissement de la population, de dépendance, du handicap, de protection de l’enfanceetc.

Son intervention privilégie une finalité éducative et vise la valorisation et l’appropriation de compétences par les personnes, les familles, les groupes. Ces compétences vont permettre aux publics concernés d’accéder à leurs droits, de prévenir et de gérer les difficultés de leur vie quotidienne.

Sa spécificité de travailleur social le conduit à intervenir dans un cadre éthique et dans une dynamique de co-construction avec les bénéficiaires des projets qui les concernent.

Son intervention privilégie la participation active et permanente des usagers et habitants, l’expression de leurs besoins, l’émergence de leurs potentialités, afin qu’ils puissent progressivement accéder à leur autonomie et à la maîtrise de leur environnement domestique.

Où s'exerce le métier ?

Les CESF en activité exercent principalement leur métier dans différentes structures publiques ou privées, au sein des collectivités territoriales, organismes sociaux, associations, bailleurs sociaux privés ou publics, structures d’hébergement, mutuelles, hôpitaux, services tutélairesetc. 

Quels sont les débouchés ?

La fonction publique territoriale offre de nombreux débouchés, notamment dans les services d’action sociale des départements ou dans les Centres communaux d’action sociale (CCAS) qui relèvent des municipalités : cadre d’emploi des assistants socio-éducatifs (concours sur titre avec épreuves).

Des postes sont également ouverts au concours dans la fonction publique (par exemple fonction publique hospitalière avec le corps des CESF (concours sur titre). Enfin, le secteur associatif et les caisses d’allocations familiales (CAF) proposent également des emplois aux CESF.

Quelles sont les possibilités d'évolution de carrière ?

Les CESF peuvent aussi poursuivre une formation supérieure pour préparer :

  • Le certificat d’aptitude aux fonctions d’encadrement et de responsable d’unité d’intervention sociale (CAFERUIS) ;
  • Le diplôme d’État d’ingénierie sociale (DEIS) ;
  • Le certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de chef de service d’intervention sociale (CAFDES).

Les aptitudes pour s'engager dans la formation

  • Intérêt pour les questions sociales et les besoins des personnes ;
  • Sens du contact et de l'écoute ;
  • Autonomie ;
  • Sens du travail en équipe.

Diplôme requis et conditions d'admission

Peuvent être admis en formation préparant aux CESF, les candidats remplissant au moins une des conditions suivantes :

  • Être titulaire du brevet de technicien supérieur économie sociale familiale ;
  • Bénéficier d’une validation de leurs études, de leurs expériences professionnelles ou de leurs acquis personnels, en application de l’article L 613-5 du code de l’éducation.

À partir de la rentrée 2020, les modalités d’accès à la formation sont les suivantes :

  • Un dossier constitué par le candidat ;
  • Un entretien destiné à apprécier l’aptitude et la motivation du candidat à l’exercice de la profession.

Durée et contenu des études

La formation, d’une durée d’un an comprend :

  • 540 heures d’enseignement théorique ;
  • 560 heures (16 semaines) de formation pratique. 

Elle comprend des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques, un enseignement de langue vivante étrangère et un enseignement relatif aux pratiques informatiques et numériques

Le référentiel de formation est constitué de quatre domaines de formation (DF) :

  • DF 1 : Conseil et expertise à visée socio-éducative dans les domaines de la vie quotidienne - 140 heures ;
  • DF 2 : Intervention sociale - 250 heures ;
  • DF 3 : Communication professionnelle - 60 heures ;
  • DF 4 : Dynamiques interinstitutionnelles, partenariats et réseaux - 90 heures ;

Modalités particulières

Ä l’entrée en formation, les candidats font l’objet d’un positionnement des acquis de leur formation et de leur expérience professionnelle. À l’issue de ce positionnement, ils peuvent bénéficier d’un allègement de formation dans la limite d’un tiers de la durée de la formation. À cela peut s’ajouter, le cas échéant, une dispense de formation correspondant au socle commun (DF3 et DF4) pour les candidats déjà titulaires d’un autre diplôme d’État du travail social du même niveau. 

La formation est sanctionnée par le diplôme d’État de conseiller en économie sociale familiale (DECESF) délivré par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

L’obtention du diplôme est subordonnée à la validation des huit blocs de compétences. Chacun des blocs est validé, en totalité ou en partie, en cours de formation.

Durant la formation, chaque unité d’enseignement est affectée d’une valeur en crédits européens sur la base de 30 crédits pour l’ensemble des unités d’enseignement d’un semestre soit 180 crédits ECTS pour les six semestres).

Aides financières

En fonction de la situation financière de l’étudiant ou de sa famille, des bourses d’étude peuvent être attribuées par les conseils régionaux. 

À savoir

Pour les formations pratiques dans l'Union européenne, le programme ERASMUS+ peut être utilisé pour financer en partie les frais de formation pratique (stage) à l'étranger (pour plus d'information, consulter le site erasmusplus).

Validation des acquis de l'expérience

Renseignez-vous auprès du dispositif académique de validation des acquis (DAVA) ou consulter le site eduscol.education.fr

En savoir plus

Consulter l'arrêté du 22 août 2018 relatif au diplôme d'État de conseiller en économie sociale familiale.

Pour en savoir plus le métier de CESF, vous pouvez vous adresser à :

  • La DREETS de votre région ;
  • Un établissement de formation préparant au diplôme d'État de conseiller en économie sociale familiale  ;
  • L'association France ESF.