Accompagnement éducatif et social

Publié le 03/10/2017 Mis à jour le 21/10/2022 Temps de lecture : 4 minutes

L’accompagnant éducatif et social (AES) réalise des interventions sociales au quotidien visant à accompagner la personne en situation de handicap ou touchée par un manque d’autonomie quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

Il l’accompagne tant dans les actes essentiels de la vie quotidienne que dans les activités de la vie sociale, scolaire et de loisirs.

Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte, de la personne vieillissante.

Vous aimez prendre soin des autres ? Découvrez un métier d’avenir dans un secteur qui recrute !

Découvrez le métier d'accompagnement éducatif et social

URL de Vidéo distante

Auprès de qui ?

L’accompagnant éducatif et social intervient auprès des :

  • Enfants ;
  • Adolescents ;
  • Adultes ;
  • Personnes âgées en situation de vulnérabilité.

Où peut-on exercer le métier ?

Les lieux d’exercice des AES sont très variés.

Ils peuvent intervenir directement au domicile de la personne :

  • Particuliers employeurs ;
  • Services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) ;
  • Services d’aide à la personne (SAP) ;
  • Services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD) ;
  • Services de soins infirmiers à domicile (SSIAD).

Ils peuvent également intervenir en établissements, notamment des établissements sociaux ou médico-sociaux comme :

  • Les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ;
  • Les maisons d’accueil spécialisées (MAS) ;
  • Les centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) ;
  • Les foyers d’accueil médicalisés (FAM) ;
  • Les instituts médico-éducatifs (IME) ;
  • Les instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP) ;
  • Les maisons d’enfant à caractère social (MECS) ;
  • Ils peuvent également intervenir dans des structures d’accueil de la petite enfance, des établissements d’enseignement et de formation, d’emploi et d’activités culturelles.

Quelles missions quotidiennes ?

L’accompagnant éducatif et social intervient auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes ou de personnes âgées en situation de vulnérabilité (du fait de l’âge, de la maladie, du mode de vie ou d’une situation sociale fragile) pour :

  • Les aider dans leur vie quotidienne : alimentation, hygiène, aide aux déplacements, entretien du cadre de vie etc. ;
  • Favoriser leur épanouissement social et relationnel ;
  • Maintenir ou développer leur autonomie ;
  • Assurer le lien avec les familles et les aidants.

Les qualités recherchées

  • Capacité d’adaptation ;
  • Aisance relationnelle et bienveillance.

Pour quel salaire ?

  • Entre 1 300 et 1 500 euros nets mensuels en début de carrière.

Quelles perspectives d'évolution ? 

  • Responsable d’une équipe d’AES ;
  • Assistant de soins en gérontologie ;
  • Aide-soignant ;
  • Auxiliaire de puériculture ;
  • Assistant de vie aux familles (AVS) ;
  • Moniteur-éducateur ;
  • Technicien de l’intervention sociale et familiale.

Chiffres clés

On compte 10 200 élèves AES en France chaque année et 1 300 postes à pourvoir sur Pôle emploi.

Quelle formation ?

Diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social (DEAES) – niveau 3 (BEP-CAP)

  • Aucun prérequis n’est exigé, le niveau 3e est souhaité pour l’expression écrite et la compréhension de textes ;
  • Une formation en un ou deux ans, mêlant formation pratique et sur le terrain, avec 24 semaines de stage ;
  • Un diplôme accessible en formation initiale ou en cours d’emploi, par la voie de l’apprentissage ou de la validation des acquis de l'expérience.

D’autres certifications permettent également de se former afin d’exercer des missions d’accompagnement quotidiennes et de proximité de la personne

  • CAP agricole services aux personnes et vente en espace rural ;
  • CAP assistant technique en milieux familial et collectif ;
  • Titre professionnel assistant de vie aux familles ;
  • Mention complémentaire aide à domicile ;
  • Bac pro accompagnement, soins et services à la personne option A à domicile ;
  • Bac pro accompagnement, soins et services à la personne option B en structure ;
  • Bac pro services aux personnes et aux territoires.

Vous terminez votre scolarité et souhaitez trouver une formation vers ce métier ?

Avez-vous pensé à l'apprentissage pour financer votre formation, acquérir une expérience professionnelle tout en étant rémunérée ? Renseignez-vous sur :

Vous êtes demandeur d'emploi ? Vous cherchez une formation adaptée à votre situation ?

Vous souhaitez vous reconvertir vers ce métier ?

  • Connectez-vous à Mon compte formation pour connaître vos droits et vous faire accompagner, en sélectionnant la rubrique Comment trouver la formation qui vous correspond ? (connexion nominative)
  • Faites-vous accompagner par un expert via mon conseil en évolution professionnelle

Vous êtes salarié et vous souhaitez connaître les financements possibles pour votre formation ?

Les offres d'emploi

Vous souhaitez savoir si on recrute près de chez vous ?

Paroles de pros

 J’adore mon métier. Il me permet d’aider, de donner de la chaleur en accompagnant et en étant à l’écoute de personnes dépendantes pour qu’elles puissent rester à domicile. Une accompagnante éducative et sociale aide dans les gestes du quotidien : la prise des repas, la toilette, les courses, les sorties, les missions sont très variées selon les besoins. J’ai également eu la chance de faire plusieurs formations pour évoluer, rien n’est impossible quand on aime un métier !

Déclaration de Iptissam, 37 ans, accompagnante éducative et sociale